Oubliez le shooting qui s’éternise jusque 3h du matin et sa horde d’assistants sur-caféinés, oubliez stylistes stressés, coiffeurs et maquilleurs débordés. Oubliez tout ce que vous saviez sur les campagnes publicitaires et leurs égéries glamour car c’est avec un naturel un brin révolutionnaire que Rag & Bone nous propose un angle différent.


Après Edita Vilkeviciute, Sasha Pivovarova, Abbey Lee Kershaw ou encore Miranda Kerr c’est aujourd’hui au tour de Jourdan Dunn, premier mannequin noir à avoir défilé pour Prada depuis 1997, de se dévoiler sans aucun fard.
Vous l’aurez compris, le mot d’ordre de la campagne est NATUREL. Des clichés volés, vaguement cadrés, presque maladroits mais qui ne manquent pas de charme. Juste une fille, son appareil photo et son jean Rag&Bone. Une série de photos, minimaliste à souhait qui sonne comme un rappel aux sources. Une simplicité loin de nous laisser de marbre, qui est probablement révélatrice d’un besoin global de changement, au sein des campagnes publicitaires mais aussi des grandes maisons de prêt-à-porter de luxe.

Retrouvez la totalité de la campagne « The D.I.Y project » sur rag-bone.com











Tagged with →  
ça vous a plu ? →