Tout comme Kate Moss, Naomi Campbell fait partie de ces rares tops ayant commencé leur carrière très jeune, l’ayant portée jusqu’au sommet et n’ayant jamais vraiment tiré leur révérence depuis. Certes les apparitions de la panthère noire se font plus rares, mais savamment distillées dans la presse internationale, elles réussissent encore à créer à chaque fois l’événement.
Pour le mois de Mai, on retrouve Naomi du côté du Brésil pour un édito et une couverture du magazine Vogue local. Un visage et une élégance dont on ne saurait se lasser, sublimés par l’objectif du photographe Jacques Dequeker.







Tagged with →  
ça vous a plu ? →