Cela paraît étonnant mais oui, en 2013, certains magazines de mode reconnus n’ont encore jamais eu de cover girl noire. Ainsi, il aura fallut attendre 9 ans pour que Jourdan Dunn devienne la première mannequin noire à faire la couverture du magazine australien Russh.

Le choix du modèle britannique était pourtant une évidence pour la rédactrice Jess Blanch, qui décrit Jourdan comme étant particulièrement pertinente pour un numéro spécial beauté.

« Nous avons passé beaucoup de temps à essayer de trouver LA fille », dit Blanch. « Le magazine Russh n’a jamais fait un numéro spécial beauté avant, en tout cas pas de manière si évidente. Jourdan a seulement 22 ans, elle est l’une des quatre ou cinq femmes a être devenue une it-girl de l’industrie, elle est donc assez incroyable, et elle est mère célibataire d’un fils qui souffre de drépanocytose. » Puis à elle d’ajouter: « Ce n’était pas du tout une déclaration au sujet de la couleur de peau, il s’agissait simplement de la beauté d’une personne qui a traversé des épreuves. »

Sans tomber dans le pathos, cette couverture nous rappelle qu’historiquement, l’Australie (pays encore très marqué par le racisme) n’a pas été très avant-gardiste concernant les modèles noires. Vogue Australie n’a eu que quatre cover girl de couleur en plus de 50 ans d’existence du magazine, tandis que Harper’s Bazaar, qui célébrera ses 15 ans cette année, n’en a eu aucune.

Bien que cette couverture ne soit pas sur le thème de la race mais bien de la beauté, elle nous renvoi bien malgré elle à un problème majeur, le manque de diversité sur les podiums et dans l’industrie de la mode en général. Félicitations à Jourdan Dunn pour cette magnifique couverture et bienvenue à Russh dans le 21ème siècle!

jourdan-dunn-russh





Tagged with →  
ça vous a plu ? →