La nouvelle tombait en septembre dernier et nous découvrons aujourd’hui les premières silhouettes de la ligne de prêt-à-porter abordable par Karl Lagerfeld. Le couturier allemand avait alors décidé de diversifier ses collections et de lancer dès le 25 janvier 2012 une nouvelle ligne très grand public qu’il qualifie de « masstige », soit la contraction de « masse » et « prestige », qui sera vendue uniquement sur internet (Net-a-Porter.com).

« L’élitisme de masse c’est mon rêve depuis longtemps. Je pense qu’il était presque de mon devoir de faire ça avec mon nom, c’est le chemin de la modernité », affirme le créateur dans un communiqué de sa société.

M. Lagerfeld, fasciné depuis longtemps par le « mass market », va faire ainsi le grand écart entre la couture qu’il dessine pour Chanel ou les fourrures de luxe qu’il crée pour Fendi et cette ligne ultra-accessible en termes de prix.

En 2004, Karl avait déjà fait une incursion dans le prêt-à-porter à large diffusion, en créant une trentaine de modèles pour la chaîne suédoise H&M, qui avait suscité d’impressionnantes files d’attente, bousculades et empoignades lors de son lancement.


 

 

ça vous a plu ? →