craft
Food Lifestyle

Craft beer : quand la bière s’inspire des traditions

La bière artisanale est de plus en plus réputée et s’est fait une véritable place sur le marché. L’avantage est qu’elle peut avoir diverses saveurs et qu’elle plaît à la majorité des buveurs de bières. Si vous êtes un amateur, vous avez d’ ailleurs certainement entendu parler du terme “craft beer” ou “bière artisanale” qu’utilisent les brasseries. On retrouve d’ailleurs aussi cette appellation sur les étiquettes de bières mais que désigne-t-elle vraiment ? Découvrez dans cet article ce qu’est la craft beer : son origine et les caractéristiques qui la désignent.

Qu’est-ce qu’une craft beer ?

verre a bière

La craft beer, aussi appelée Bière artisanale, c’est une bière qui est brassée par un craft brewer, autrement la bière est brassée dans une brasserie artisanale ou une micro brasserie. Mais ce n’est pas tout : pour être appelée “craft beer”, la bière doit répondre aux 3 points détaillés ci-dessous. A noter que si la bière ne répond pas à ces 3 aspects détaillés par la Brewers Association, son statut n’est alors pas réglementé aux Etats-Unis. La craft beer est donc uniquement produite par une brasserie certifiée. Elle désigne, aux Etats Unis, les bières créées artisanalement. L’équivalent en France est bière artisanale et Birra Artigianale en Italie.

Une production de bière de petite taille

700 millions de litre : c’est la production annuelle maximale que peuvent fabriquer les brasseries qui fabriquent de la craft beer. Ce chiffre, qu’on peut convertir aisément en 6 millions de barils de bières, paraît d’ailleurs logique puisque l’on parle de bière brassée de façon artisanale. En France, la limite est fixée à une production annuelle de moins de 200 000 hectolitres soit plus de 170 000 barils, sans commune mesure à la règle américaine. Depuis les années 70, près de 98% des brasseries américaines possèdent le statut de craft brewery. Parmi les plus célèbres on retiendra : Russian River, Deschutes, Flying Dog, Great Lakes, Toppling Goliath, ou encore Dark Horse . *

Une brasserie indépendante

femme qui verse une bière dans un verre

La craft beer est uniquement produite dans des brasseries indépendantes. Elle peut tout de même être détenue à hauteur de 25% par une entreprise dans le domaine des boissons alcoolisées. A noter que, si la brasserie est détenue en partie par une société, cette dernière ne doit pas elle-même être une craft brewery.

Une bière fabriquée dans le respect des traditions

Enfin, pour qu’une bière artisanale obtienne le statut de craft beer, elle doit respecter certaines règles. En effet, la bière produite doit être produite à partir de matières premières traditionnelles. Si elle veut bénéficier de ce statut, la brasserie doit aussi respecter le fait de ne pas produire de boissons maltées aromatisées. On peut retrouver tous les styles de bières avec l’appellation craft beer : IPA, red ale, porter…

Peut-on devenir un craft brewer ?

Vous l’aurez compris, la craft beer est une appellation purement américaine. L’équivalent des craft beers en France est la bière artisanale. Le SNBI (Syndicat National des brasseries indépendantes) est une organisation professionnelle qui représente les brasseries artisanales et indépendantes. En Angleterre, une association britannique a d’ailleurs lancé un mouvement pour démocratiser la craft beer. Vous pourrez donc retrouver de la bière artisanale en Europe et dans de plus en plus de brasseries comme : la brasserie du Grand Paris, la Goutte d’Or, Piggy Brewing Company, Popihn, Deck & Donohue ou encore la Montreuilloise.