Initiation au vin : comment s’y prendre lorsque l’on n’y connaît rien ?

Vous voulez en savoir plus sur le vin ? La tradition et la viticulture française sont riches et complexes, et peuvent s’avérer difficiles à aborder. Voici quelques conseils pour s’y retrouver lorsque l’on s’essaie au vin en autodidacte.

Laissez-vous guider par vos sens (et par le hasard)

Acheter une bouteille de vin, c’est toujours un casse-tête lorsque l’on ne s’y connaît pas. On se retrouve à traîner dans les rayons, sans savoir vraiment quelle bouteille est adaptée à nos envies. Même si vous vous faites aider d’un vendeur ou d’un ami déjà connaisseur, chaque vin est différent et chaque individu a des goûts et ressentis très dissemblables. Comme il existe de très nombreuses variétés et types de vins différents, vous ne saurez pas lesquels sont à votre goût tant que vous ne les aurez pas goûtées.

Alors avant de vouloir acheter un carton de ce vin : testez-le ! Goûtez une bouteille. Comparez-le avec une autre. Le meilleur conseil qu’on peut donner à un débutant en vin est le suivant : cultivez votre curiosité. Les dégustations de vin sont une excellente occasion d’apprendre vos propres préférences. Intégrez les dégustations à votre emploi du temps. Vous pouvez apprendre tant de choses sur le vin lors de ces dégustations.

Millésimes et grands noms : ne soyez pas élitiste

Vous avez sans doute entendu parler de “millésimes” et de grands noms de domaines ou châteaux, qu’ils soient issus du vignoble bordelais (Dom Pérignon, Petrus…) ou bourguignon (Meursault, Gerey Chambertin, Chablis…). Or, cela serait une erreur de ne miser que sur ces vins connus et reconnus, souvent onéreux et trop complexes pour les nouveaux palais. Ne soyez pas élitiste, et ouvrez-vous à toutes les régions viticoles et à tous les vins du monde !

Les vins bon marché ne sont pas nécessairement mauvais comme on peut le penser. Les vins chiliens, australiens ou californiens, sont souvent étonnants – ce qui ne veut pas dire qu’ils sont mauvais ! Les autres pays dont les vins sont bon marché sont l’Argentine, l’Afrique du Sud et l’Argentine.

Le champagne est un vin comme les autres

Le champagne a une variété d’utilisations différentes autres que les mariages. Le champagne n’est pas seulement destiné à porter un toast pour des occasions très spéciales. La vérité est que le champagne se marie bien avec de nombreux aliments. La légèreté et les bulles sont un nettoyage du palais. Le champagne se marie bien avec les snacks et les aliments salés.

Le champagne, comme tous les autres vins, connaît de nombreuses subtilités. Aucun champagne n’est pareil à un autre. Considérez donc le champagne pour ce qu’il est : un vin pétillant d’exceptionnelle qualité, qu’il s’agit d’apprivoiser au fil des ans.

Le meilleur endroit pour acheter du vin ? Un supermarché fera l’affaire

Peut-être les puristes et cavistes vont-ils me tomber dessus mais… Les supermarchés et hypermarchés proposent aujourd’hui un grand choix de vins, largement suffisant pour les débutants. Les prix sont corrects et il y en a assurément pour tous les goûts.

Si vous êtes un novice en matière de vin, commencez par les sélections de vins des magasins de vente au rabais qui ne coûtent pas si cher. Lorsque vous aurez affiné votre palette de manière à pouvoir distinguer les différents cépages, vous pourrez ensuite passer à des vins de meilleure qualité. Essayer d’acheter trop tôt un vin coûteux peut être une simple façon de gagner de l’argent, car beaucoup de gens découvrent que les bons vins qu’ils pensaient aimer ne leur conviennent pas.

En cave : le vin de garde est une illusion

Voici un conseil que l’on lire sur de nombreux (mauvais) blogs sur le vin : “Cela peut être utile si vous achetez des vins chers que vous prévoyez de conserver longtemps. Une cave à vin permet de conserver la qualité du vin à long terme.Si vous achetez un bon vin pour le revendre plus tard et réaliser un bénéfice, vous devez faire preuve d’une grande prudence. Essayez de conserver ce vin à différentes températures et donnez-lui un goût afin de savoir quelle est la meilleure température.”

Tout cela est faux. Le vin que vous achetez aujourd’hui, sauf exception, est prévu pour être bu dans les 3 à 5 ans. Pas plus ! Le vin n’est pas un produit qui se garde longtemps, sauf s’il s’agit de châteaux d’exception ou de grands crus cotés. Si vous débutez, ne pensez pas que la spéculation sur les vins est à votre portée. Il faut une grande expérience pour se lancer dans ce marché d’expert.

Instruisez-vous : livres, voyages… forment la jeunesse

Faites un voyage dans les régions où le vin est présent, vous pourrez comprendre et expliquer le vin à d’autres personnes. De plus, les régions viticoles sont très belles, c’est donc une excellente façon de s’amuser ! Même si certains livres sont très intéressants pour en apprendre beaucoup sur le vin, rien ne vaut un petit voyage en terre viticole.

En outre, les producteurs et coopératives organisent régulièrement des événements au cours desquels vous pouvez obtenir des réductions importantes sur les vins et les dégustations. Vous pourrez ainsi voir de vos yeux quelques unes des bases en matière de dégustation de vin :

  • La température de service d’un vin joue un rôle énorme dans sa saveur. Sortez le vin du réfrigérateur et laissez-le se réchauffer à la bonne température. Du reste, ouvrez votre bouteille de vin rouge avant de la servir. Le vin interagit avec l’oxygène une fois que la bouteille reste ouverte.
  • Savoir comment et quand boire quels vins peut vous aider à les apprécier davantage que vous ne le faites déjà. Impressionnez vos amis gourmands ou faites-vous connaître comme la personne à contacter pour des recommandations d’accords. Emportez les connaissances que vous avez acquises ici lors de votre prochain voyage pour acheter une bouteille de vin, et appréciez le vin que vous pourrez choisir en toute confiance.

Mais aussi à apprivoiser certains basiques de la viticulture en parcourant les vignes :

  • La variété et la couleur du raisin utilisé déterminent si le vin est blanc ou non. Les vins rouges utilisent des raisins violets qui ont un corps solide. Les raisins verts sont utilisés pour produire un vin blanc léger et vif et donner un goût léger et vif. Il n’y a pas que des différences de couleur dans ces vins, mais c’est la différence la plus fondamentale.
  • Le pinot noir s’accorde avec de nombreuses saveurs, et ce vin se marie avec de nombreux plats différents. Chaque vin de Pinot diffère du suivant, bien que la saveur associée au Pinot Noir soit appréciée par des personnes ayant des palais très différents.