paysage Rome
Voyage

Les monuments à visiter absolument à Rome

Rome constitue l’une des destinations touristiques les plus fascinantes du monde. L’ancienne capitale impériale compte de nombreux sites touristiques et historiques incontournables. Si vous souhaitez vous rendre dans la ville éternelle, voici quelques monuments à ne pas rater.

La Basilique Saint-Pierre au Vatican

Bâtie dans la cité du Vatican, enclave de Rome, la Basilique Saint-Pierre est très réputée depuis des années. Elle a été érigée entre 1506 et 1626 en l’honneur de Saint-Pierre, l’un des 12 principaux disciples de Jésus. À l’intérieur, vous serez subjugué par la décoration ingénieuse et les multiples œuvres d’art qui s’y trouvent comme le Baldacchino du Bernin. Cette bâtisse comporte également les tombes des précédents papes et d’autres personnalités du pays. Bâtiment religieux historique, la Basilique Saint-Pierre accueille de nombreux chrétiens pour le pèlerinage chaque année. Elle est considérée comme le centre du catholicisme et fait partie du patrimoine de l’UNESCO.

La chapelle Sixtine, un incontournable de Rome

Érigée parmi les musées du Vatican, la chapelle de Sixtine constitue le chef-d’œuvre d’un artiste hors du commun : Michel-Ange. Ses nombreuses fresques peintes vous plongent dans un voyage historique des plus divertissants. Elles représentent plusieurs événements marquants de la Bible. Son nom, elle le doit au pape Sixte IV, qui a eu l’idée de peindre le plafond d’une manière originale. Illustrant la Genèse, les fresques de la voûte ont été réalisées sur plusieurs mois. Michel-Ange a dû adopter une position de travail peu confortable pour la peindre.

Du côté du mur surmontant l’autel est illustrée une scène du Jugement dernier avec plus de 300 personnages. Vous ne manquerez pas d’être frappé par le bleu authentique de la plupart des peintures aux pigments naturels réalisées dans cet endroit. Pour la visiter, vous devez respecter le code vestimentaire demandé : pas de jupes courtes ni de petits shorts ou de débardeur. Vous trouverez sur Partir à Rome ou d’autres blogs du genre toutes les règles à suivre pour réussir votre visite de la Chapelle ainsi que d’autres conseils concernant votre voyage à Rome.

conseils voyage Rome monuments

Le Colisée, un monument phare en Italie

À proximité du Forum romain se trouve le Colisée. Il s’agit d’un ancien amphithéâtre construit pour le divertissement des citoyens romains. D’une capacité d’accueil de plus de 70 000 spectateurs (assis et debout), ce monument constituait le terrain d’expression de nombreux gladiateurs de la Rome antique. Il mesure 188 m de long, 156 m de large, 50 m de haut et comporte 4 étages.

Au Colisée, vous pourrez voir les 80 arcades servant de portes d’entrée et bordées par des demi-colonnes aux styles variés : ionique, corinthien ou dorique. Vous pourrez également admirer les gradins où les spectateurs s’asseyaient par classe sociale (magistrats, aristocrates, riches citoyens, etc.). Lorsque vous arriverez au belvédère qui s’étend du 3e au 5e étage, vous pourrez mieux observer l’arène. Composée d’un plancher en bois et de sable, elle mesure 76 m de long et 44 m de large. Enfin, vous pourrez terminer votre visite par l’Hypogée (les coulisses du Colisée) où les gladiateurs se préparaient pour le combat.

Destination : pourquoi les Seychelles en Février ?

Le Panthéon romain et son architecture singulière

Le général romain Agrippa, au temps du premier empereur de Rome, fut l’initiateur de la construction du Panthéon de Rome. Ce monument était construit en l’honneur des dieux, d’où son nom : « pan » signifie tous et « theos », dieux. Le Panthéon constitue un véritable exploit architectural réalisé par les Romains avec les pierres, les briques et le béton qui le composent. Son architecture combine 3 formes différentes :

  • une structure rectangulaire,
  • un porche surmonté d’un fronton en triangle,
  • l’intérieur cylindrique recouvert d’une coupole.

Vous commencerez votre visite par le pronaos composé de 16 colonnes avant de vous introduire dans le Panthéon par deux immenses portes en bronze. À l’intérieur, vous découvrirez la rotonde et sa forme ronde ainsi que le magnifique sol en marbre. Vous y trouverez également 7 alcôves, de forme rectangulaire ou semi-circulaire. La principale caractéristique du Panthéon demeure la coupole, de 43 m de diamètre, représentant la voûte céleste. Elle comporte, au milieu, un oculus de 9 m de diamètre qui reste ouvert pour laisser entrer la lumière. Si ce monument accueillait auparavant les statues des dieux, il reçoit désormais les tombeaux d’anciens rois.

Le Forum romain, le centre politique de la Rome antique

Visiter le Forum romain est un bon moyen pour mieux comprendre la grandeur de l’Empire romain. Aménagé en 600 av. J.-C., ce monument réunit plusieurs temples et édifices dédiés à la vie politique de Rome. Les dirigeants romains s’y rencontraient en effet pour discuter des affaires publiques, culturelles et économiques de l’empire. Au temps de la Rome antique, le Forum romain accueillait des cérémonies religieuses, des discours politiques, des mariages, etc. Au 20e siècle, il est devenu un site archéologique.

Au Forum romain, vous apprécierez le magnifique Arc de Triomphe construit pour commémorer les victoires de l’empereur Titus telles que la conquête de Jérusalem. Vous pourrez ensuite admirer l’Arc de Septime, un monument conservé avec soin dans le Forum et qui mesure 23 m de haut. Si vous continuez votre visite, vous découvrirez également l’immense Basilique de Maxence et Constantin destinée aux activités judiciaires de Rome. Un peu plus loin se trouve le bâtiment de la Curie Julia, symbole de la civilisation romaine, qui accueillait les réunions du Sénat romain.

Le château Saint-Ange, un édifice imposant

Situé non loin du Vatican, le château Saint-Ange ou Castel Sant’Angelo est un monument riche d’histoires. Bâti sous l’empereur Hadrien de 135 à 139, il était voué aux funérailles des empereurs jusqu’en 217. Il a ensuite eu de nombreuses fonctions. En 403, il est devenu un bâtiment militaire. En 1277, les papes s’en sont servi pour se réfugier lors des litiges ou des guerres. Peu après, il fut utilisé en guise de prison. Le scientifique Galilée, qui a découvert l’héliocentrisme, a séjourné dans ce bâtiment en tant que prisonnier. Aujourd’hui, le château Saint-Ange fait partie des musées les plus intéressants de Rome.

Si vous choisissez de visiter le château Saint-Ange, vous ne manquerez pas d’être admiratif devant la collection d’art et les nombreux objets de l’armée italienne. Au rez-de-chaussée, vous verrez une exposition sur les armes du Moyen-Âge avant de découvrir le mausolée comportant les tombes des empereurs. Au 2e étage, vous pourrez voir les anciennes cellules de prison. Les 3e et 4e étages comportent certaines œuvres d’art et les appartements des papes décorés de fresques de l’époque de la Renaissance. Le 5e étage vous offrira une vue sublime sur toute la ville de Rome.

Le monument à Victor-Emmanuel II à Rome

Construit entre 1885 et 1911, le monument à Victor-Emmanuel II ou la « Machine à écrire » se trouve sur la Piazza Venezia. Ce monument a été édifié en mémoire du premier roi d’Italie, Vittorio Emanuele II, pour marquer l’unification de l’Italie, un événement majeur survenu dans le pays en 1861. Haut de 70 mètres et large de 135 mètres, il possède 20 colonnes remarquables. Vous apercevrez tout de suite le marbre blanc qui le recouvre ainsi que la statue équestre de bronze du roi Vittorio Emanuele II. Celle-ci comporte, dans le fronton, 16 sculptures représentatives des 16 régions qui se sont réconciliées durant l’unification du pays.

Sur le toit du monument, vous trouverez deux statues de la déesse Victoria qui symbolisent la victoire. Vous pourrez profiter de la terrasse panoramique vous offrant une vue splendide sur le quartier de la Rome antique, le Forum romain, voire le Colisée. Durant votre visite du monument à Victor-Emmanuel II, vous découvrirez également l’Autel de la Patrie où se trouve la tombe d’un des valeureux soldats italiens construite depuis la Première Guerre mondiale. Ce sera pour vous l’occasion de visiter le musée central du Risorgimento italien où vous pourrez admirer les drapeaux, armes et divers objets qui ont servi à l’unification.