Utiliser le vinaigre pour la cuisine
Food

Vinaigre d’alcool : halal ou haram ?

Les notions de halal ou haram reviennent souvent lorsqu’il est question de déterminer ce qui est permis ou non aux musulmans. Ici nous allons nous intéresser à un produit en particulier qui fait l’objet de controverse pour les adeptes de l’Islam. Il s’agit du vinaigre d’alcool.

Est-ce que le vinaigre d’alcool est halal ?

Pour commencer, il faut savoir que selon la loi islamique, il existe des aliments, des substances et même des êtres vivants qui sont considérés comme étant « immondes ». Ces choses sont alors interdites à tout musulman croyant qui souhaite rester pur. On dit aussi qu’elles sont haram. Il s’agit entre autres de l’alcool, du porc, des secrétions vaginales, etc.

Le cas du vinaigre d’alcool est plus complexe, car sa composition n’est pas totalement claire. En effet, le vinaigre d’alcool ou de vin est un produit qui à la base était composé d’alcool. Cependant, après son processus de transformation qui a permis d’obtenir du vinaigre, tout l’alcool a été transformé en acide acétique.

En d’autres termes, on peut penser qu’effectivement le vinaigre d’alcool est halal. Malheureusement, ce n’est pas aussi simple, car il existe des textes dans la loi islamique qui viennent compliquer les choses. Selon ces textes, il y aurait une différence entre le vin qui se fermente naturellement pour devenir du vinaigre, et le vin transformé par l’homme pour obtenir du vinaigre.

Quoi qu’il en soit, certains considèrent que le vinaigre d’alcool est haram, parce qu’il est issu de l’alcool. Il faudrait donc le bannir de la consommation des musulmans pour ne pas devenir un être impur. Pourtant, si l’on en croit certains textes de l’islam, ce n’est pas l’alcool lui-même qui est haram, mais le fait d’être ivre.

Par ailleurs, s’il faut s’en tenir à la nature d’origine des produits, le jus de raisin est halal. C’est suite à sa transformation qu’il devient du vin, et avec ce changement de nature il devient alors haram. Dans ce cas, si le vin se transforme à nouveau pour devenir du vinaigre, il change encore de nature et peut bel et bien être considéré comme étant licite.

Quel vinaigre choisir quand on est musulman ?

Concrètement, la divergence au sujet de la nature halal ou haram du vinaigre n’est pas prête d’être résolue. C’est un sujet qui oppose d’ailleurs certains groupes musulmans à d’autres. Par conséquent, pour ceux qui souhaitent éviter toute controverse, le mieux est d’opter pour le vinaigre sans alcool lorsqu’on est musulman.

Quel vinaigre sans alcool ?

Si vous cherchez du vinaigre sans alcool que des musulmans peuvent utiliser en toute confiance sans aller à l’encontre les principes de leur religion, optez pour le vinaigre blanc tout simplement. Vous pouvez aussi choisir le vinaigre d’acide, ou encore le vinaigre balsamique.

Ce dernier type de vinaigre sans alcool est l’un des meilleurs que vous pourrez trouver. Il n’est pas fabriqué directement à partir du vin, mais plutôt à base de jus de raisin sans alcool. En effet, pour obtenir le vinaigre balsamique, du jus de raisin est conservé dans des fûts de bois de chêne. Le processus de vieillissement de ce vinaigre dure plusieurs années, 10 ans au moins, ce qui lui permet d’avoir une couleur et des saveurs si spéciales.

Lire: Comment réaliser une soupe sans mixeur ?

Que peut-on faire avec du vinaigre sans alcool ?

Tout comme le vinaigre d’alcool, le vinaigre sans alcool peut servir à plusieurs occasions. Vous pouvez l’utiliser en cuisine, pour réaliser vos marinades et rendre ainsi la viande ou le poisson plus tendre. Vous pouvez aussi utiliser ce vinaigre dans vos recettes de sauce ou de vinaigrette pour accompagner différents repas. Il apporte de la saveur, et un délicieux parfum qui permet de rehausser n’importe quelle préparation.