rue à Paris avec vue sur la Tour Eiffel
Voyage

11 choses insolites à faire à Paris une fois dans sa vie

Vous souhaitez plus que jamais partir à la découverte de la ville lumière ? Nous vous offrons ces différentes idées pour vivre et revivre le Paris des parisiens curieux, insatiables ou esthètes.

Découvrir la mystérieuse librairie d’Alain Brieux

Dans cette librairie spécialisée dans les livres antiques de médecine et de sciences, les tomes sont mélangés avec des appareils archaïques de mesure ou de chirurgie, des microscopes, des globes, des gravures, des objets de collection, des pièces d’anatomie ou des yeux en verre. Il s’agit d’un mystérieux Cabinet de curiosités. Et si vous êtes passionné par les aventures insolites, après votre visite dans ce lieu fascinant, vous pourrez opter pour un vol en montgolfière à Paris.

Peindre dans un musée

Le beau Musée Cognacq-Jay propose des activités éducatives et culturelles comme ses ateliers d’initiation au dessin, à l’aquarelle ou au pastel. Ce programme invite le public à découvrir les secrets et les techniques employées dans sa collection.

Faire une pause dans un jardin zen

Le 16ᵉ abrite le jardin de l’Hôtel d’Heidelbach, caché dans un petit palais d’inspiration néoclassique. Le magnifique jardin nippon abrite un temple bouddhiste entouré d’une végétation étonnante de cerisiers, érables, fougères, bambous, bonsaïs, et un pavillon de thé où se réfugier.

Se perdre dans une ruine gallo-romaine

Le Quartier Latin de Paris conserve les ruines des Arènes de Lutèce, un grand amphithéâtre gaulois romain construit au Ier siècle, utilisé aussi bien comme arène, où affluaient jusqu’à 15000 spectateurs pour voir les combats de gladiateurs, que pour représenter des pièces de théâtre.

Goûter le miel parisien

Sur les toits de certains bâtiments symboliques parisiens, des ruches ont été installées pour récolter du miel. On peut ainsi déguster le miel de l’Opéra Garnier, en vente uniquement à Noël, celui du Musée d’Orsay, de l’apiculteur Audric de Campeau, ou celui du restaurant Tour d’Argent de Nicolas Géant, utilisé dans la cuisine de son chef. Certains hôtels Palace comme le Mandarin Oriental ou Le Bristol rejoignent l’initiative.

Visiter un bunker

Le bunker de la gare de l’Est se cache intact sous la même station et a été construit en 1939, avec une superficie de 120 m², pouvant accueillir jusqu’à 70 personnes. Il peut être visité lors d’occasions spéciales comme les Journées du Patrimoine.

Poser comme les stars d’Hollywood

Le mythique studio de photographie Harcourt, célèbre depuis 1934 pour son Portrait Prestige, réalise toutes sortes de portraits, individuels, de famille ou de couple, en couleur ou en noir et blanc, comme ceux des stars de cinéma des années 1920.

Faire la fête comme à Chinatown

Dans certains des restaurants du 13ᵉ arrondissement, comme Massena, vous pouvez vous immerger dans la vie de la communauté chinoise de Paris. Commencez la soirée en savourant ses spécialités asiatiques et terminez la soirée en chantant dans votre karaoké préféré.

Prendre un bain arabe

Derrière la Grande Mosquée de Paris, vous trouverez un hammam où vous détendre dans sa succession de salles aux températures de plus en plus élevées. Pour couronner le moment de détente, son agréable salon de thé propose de savoureuses pâtisseries traditionnelles.

Danser dans un lieu historique

Le centre d’art et de danse Éléphant Paname est situé dans le Hôtel de la rue Volney, un palais raffiné du XIXe siècle, érigé pour l’ambassadeur de Russie en France dans le style second empire puis rénové dans les années 1920. Ainsi, ce lieu atypique, se vante de son escalier monumental, ses moulures, ses verrières et ses beaux studios avec parquet de danse professionnel, où se donnent également rendez-vous expositions, concerts et conférences.

Dormir dans une ancienne maison close

L’hôtel Maison Souquet, installé dans une ancienne maison close du début du XXe siècle, se cache derrière une façade discrète du quartier de Pigalle, éclairée par une lanterne rouge. Dans leur décoration, imaginée par Jacques Garcia et inspirée par l’ambiance veloutée de la belle Époque, les chambres et suites portent le nom de célèbres courtisanes de l’époque.